Directeurs de la bnt

dir_0001Othman KAAK (mandat1956-1965)

Il est né à Gammarth (Tunisie) en 1903 et mort à Annaba (Algérie) en 1976. Il fit des études primaire à l’école arabo-française et secondaires au lycée Sadiki. En 1926 il poursuivit ses études supérieures à Paris en France (la Sorbonne, l’Institut des Langues Orientales, l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, le Collège de France). Il obtint une licence es Lettres arabes. De retour à Tunis, il enseigna, de 1928 à 1954, à la Khaldounia puis à l’Ecole Supérieure des lettres et Langues Arabes. Il fut nommé secrétaire général des programmes arabes à la Radio tunisienne de 1938 à 1943. Dans la même année, il fut désigné en tant que conservateur de la section arabe à la Bibliothèque publique. En 1956, après l’indépendance du pays, il devint le premier conservateur tunisien de la Bibliothèque nationale.

Il a écrit une quarantaine d’ouvrages en histoire, littérature, folklore, langues…

Parmi ses livres on cite :

المقري

محمد كرد علي  

عمر بن الفارض

موجز التاريخ العام للجزائر من العصر الحجري إلى الاحتلال الفرنسي

ابن قيم الجوزية

جزر قرقنة في الأدب والتاريخ

البربر    

المجتمع التونسي على عهد الأغالبة     

الثقافة الليبية والترجمة والنشر

محاضرات في مراكز الثقافة في المغرب

العلاقات بين تونس وإيران عبر التاريخ

التقاليد والعادات الشعبية أو الفلكلور التونسي 

dir_001Mohammed REZGUI (mandat 1965-1971

  Né à Tunis en 1926, il fit ses études primaires et secondaires au collège Sadiki, puis poursuivit ses études supérieures à la Sorbonne à Paris qu’il couronna par l’obtention d’une agrégation es lettres et langue  arabes en 1956. Il enseigna à la Faculté des Lettres de Tunis et à l’Ecole Nationale d’Administration.

Il a écrit plusieurs articles et conférences.

Il a traduit :

هارون الرشيد وعصره

غازي الغزاة سليمان القانوني

dir_002Béchir El-FANI (mandat 1971-1974)

Né à Sousse en 1933 où il fait ses études primaires et secondaires. Il poursuivit ses études supérieures à l’institut des hautes études à Tunis, puis à la Sorbonne et à l’école nationale supérieure de bibliothéconomie où il obtient respectivement une licence en histoire en 1960, et un diplôme d’études supérieures universitaires en bibliothéconomie en 1964.

Il a écrit :

« Complexe bibliographique : Programme fonctionnel Projets de développement de la lecture publique. »

dir_003Ezzeddine GUELLOUZ (mandat 1974-1982)

Né à Tunis en 1932. Il est licencié en langue et lettres françaises de l’université de la Sorbonne en 1954, puis agrégé en 1992. Il obtint à la même année le doctorat d’état en histoire à Paris. Il enseigna à la faculté des lettres et des sciences humaines de Tunis et dans des universités françaises en tant que professeur visiteur.

Il fut nommé ambassadeur représentant de la Tunisie à l’UNESCO.

Il a écrit plusieurs livres et articles.

On cite parmi ses oeuvres :

 » Le Coran, un exposé pour comprendre un essai pour réfléchir »

« Evolution de l’idée internationale dans les écrits de l’Abbé de Saint-Pierre »

« Histoire de la Tunisie : Les temps modernes »

dir_005Abdelaziz KACEM (mandat 1983-1985)

Il est né en 1933. Il est agrégé en langues et lettres arabes et critique littéraire bilingue (arabe et français). Il a participé à plusieurs séminaires littéraires et culturels en Tunisie et à l’étranger et a publié ses poèmes et ses études dans des revues tunisiennes et étrangères. Il a écrits plusieurs recueils de poésie et plusieurs études.

Ses principaux titres sont :

« L’hiver des brûlures : poésie »    

« Science et conscience des mots : poétique d’Orient et d’Occident »

« Culture Arabe, culture française : la parente reniée »

« Le Frontal »

« Le Voile est-il islamique ? Ou Le corps des femmes, enjeu de pouvoir »

dir_004Ezzeddine BECHAOUCH (mandat 1985-1988)

 Né à Tunis en 1938. Il a fait ses études secondaires au lycée Sadiki et supérieures, respectivement à la Sorbonne à Paris et à l’Ecole d’Histoire et d’Archéologie à Rome.

Il obtint une licence en langue et littérature arabes et une licence en langue et littérature françaises puis l’agrégation en philologie ancienne et un diplôme en archéologie ancienne.

Il a participé à plusieurs séminaires et congrès. Il a écrit plusieurs livres et études sur l’histoire et l’archéologie et surtout sur la bibliothéconomie ancienne et qui sont publiés en Tunisie, en Grande Bretagne et en Italie. Il fut nommé en janvier 2011 ministre de la culture au gouvernement transitoire.

Parmi ses œuvres on cite :

« Les Ruines de Bulla Regia »

dir_006Ibrahim CHABBOUH (mandat 1988-1991)

Il est né à Kairouan. Il est licencié en archéologie islamique de l’université du Caire et master en architecture islamique. Il a établi quelques textes et il est expert dans le domaine de la sauvegarde des villes auprès de l’Alecso.

Il a écrit notamment :

برنامج شيوخ ابن الفخار الرعيني

حول منارة قصر الرباط بالمنستير وأصولها المعمارية

 

Jomâa CHEIKHA (mandat 1991-1997)

Il est né à Kerkennah (Sfax) en 1944. Il obtient en 1967 une maîtrise en langue et littératures arabes de l’université de Tunis et un certificat d’aptitude à la recherche scientifique en 1970 et puis l’agrégation en langue et littérature arabes en 1973 et enfin un doctorat d’état en 1982. Il a écrit et établi plusieurs livres et textes.

Ses principaux livres sont :

مجلة دراسات أندلسية

الفتن والحروب وأثرها في الشعر الأندلسي

القيم والخصال في شجرة الاستشراق الإسباني الوارفة الضلال

عصر ابن زيدون

قرقنة

عيسى المسلم أو عيسى عليه السلام في القرآن

dir_007Khalifa CHATER (mandat 1997-2003)

 est professeur d’histoire moderne et contemporaine à la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis et président de l’Association Tunisienne des Etudes Internationales. Docteur en lettres de la Sorbonne IV en 1981 et docteur honoris causa de l’université de Montpellier en France en 1996. Il a reçu le prix national de littérature et des sciences humaines à Tunis en 1997. Il a publié plusieurs recherches en arabe et en français.

Il a notamment écrit :

« Dépendance et mutations précoloniales : la régence de Tunis de 1815 à 1857 »

 » Insurrection et répression dans la Tunisie du XIXe siècle : la Mehalla de Zarrouk au Sahel 1864″

« Tahar Ben Ammar : 1889-1985 »

dir_008Hassouna MZABI (mandat 2003-2005)

  Il est né à Djerba en 1943. Il a fait ses études primaires et secondaires à Djerba et à Tunis. Il obtient une licence en géographie de l’université de Tunis en 1967 et le doctorat de 3eme cycle de l’université de Paris en 1973 et le doctorat d’état de la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis en 1988 . Il a enseigné dans les écoles secondaires, puis à la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis en 1969. Il a été élu doyen de cette faculté  de 1990 à 1993. Il a écrit plusieurs livres et articles.

On cite quelques titres de ses ouevres :

 » La Tunisie du sud-est : géographie d’une région fragile, marginale et dépendante »

« Quelques aspect de l’émigration dans le sud tunisien ; exemple du gouvernorat de Médenine »

 » La Croissance urbaine accélérée à Jerba et ses conséquences sue la vie de relation avec l’extérieur »

dir_010Samia KAMMARTI (2005-2009)

 Elle est née à Tunis où elle a fait ses études et obtenu le baccalauréat en économie et la maîtrise en histoire de l’université de Tunis en 1974, puis un diplôme des études approfondies en histoire de l’université d’Aix-en-Provence en France.

Elle a participé à plusieurs manifestations culturelles en Tunisie et l’étranger. Elle a été nommée à la tête de la médiathèque de l’Ariana en 2001, puis directrice de la Bibliothèque nationale en 2005 et enfin directrice générale du département du livre au Ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine en 2009.  

 dir_011Olfa YOUSSEF (2009-2011)

Ecrivaine et universitaire tunisienne spécialisée en linguistique, psychanalyse et islamologie appliquée. En2002, elle soutient à l’Université de la Manouba une thèse d’État sur la pluralité des sens du Coran. Elle a publié plusieurs ouvrages :

« Démunies de raison et de religion(ناقصات عقل و دين) »

« Confusion d’une musulmane(حيرة مسلمة) « 

« Recherches dans le discours théâtral d’Essodd (دراسات في خطاب السد المسرحي) »

« le Coran au risque de la psychanalyse publié chez Albin Michel et d’autres livres et articles »