Conversion rétrospective des catalogues

Conversion rétrospective des catalogues

La Bibliothèque nationale de Tunisie a démarré en 2001 la conversion de ses anciens fichiers et catalogues sur un support informatique. Cette opération est plus qu’un simple transfert d’un support, matériellement menacé, sur un autre. Elle a pour but de fondre en une base unique des catalogues et fichiers distincts, ou même physiquement éloignés, donc de faciliter la consultation des notices par les lecteurs et chercheurs, mais aussi d’enrichir cette consultation grâce à des possibilités d’interrogation nouvelles ; elle vise à faire connaître ses collections au-delà des murs de la Bibliothèque ; elle permet  une consultation des documents plus aisée, et contribue à mieux gérer leur conservation en magasins.

Hormis quelques fichiers particuliers, qui seront ainsi mieux valorisés, les grandes divisions des fichiers et catalogues que la conversion permettra de surmonter en restaurant l’unité du fonds sont chronologiques et linguistiques : fichiers avant 1966 / après 1966 ; fonds arabe / fonds étranger.

Il a été décidé de commencer par la masse la plus importante, qui coïncidait avec des types de notices pour lesquelles

la BNT pouvait bénéficier de l’expérience d’autres bibliothèques qui avaient mené des opérations similaires : les fichiers étrangers anciens,  les fichiers des manuscrits arabes ont suivi puis les fichiers arabes nouveaux, puis les fichiers arabes anciens (après 1966), les fichiers étrangers nouveaux (après 1966),  enfin les fichiers particuliers.

Les notices des  fichiers étrangers anciens et des manuscrits ont été saisies sur des bases d’enregistrement, qui ont été ensuite reversées dans le système d’information de la Bibliothèque.

Les notices des fichiers en arabe et celles des fichiers étrangers nouveaux ont  été saisies directement sur le système HORIZON acquis en 2005.